La corda froutéye

La pratique de produire des sons à travers le frottement d’une corde se perd dans la nuit des temps. La corde frottée veut parcourir l’histoire du principe sonore en partant des traces présentes sur le territoire valdôtain et dans l’espace alpin.

Exposition 2021
Exposition 2021

L'exposition

Organistrums, vielles à roue, violons, violes et contrebasses rempliront la salle du premier étage du Musée Cerlogne en dévoilant des récits, des sons, des émotions et des souvenirs d’un passé projeté vers le futur en passant à travers les mains et le cœur des nouvelles générations de musiciens et de luthiers.

Les musiciens

L'exposition entend illustrer le principe de la corde frottée à travers une belle collection d'instruments, sans oublier les mains et les coeurs des artisans, luthiers, musiciens qui ont fait vivre et vibrer autant de cordes.

Claudius Perrin et la contrebasse

Claudius Perrin et la contrebasse

L'arrivée de la contrebasse dans le groupe de La Kinkerne, le témoignage de Claudius Perrin

Claude Ribouillault joue du violon

Claude Ribouillault joue du violon

Le musicien et collectionneur Claude Ribouillault fait vibrer les cordes d'un violon de soldat datant de 1916

Les événements

Vernissage, rendez-vous en musique, apéro musical en hommage à Jean-Marc Jacquier...

la place de la cure suggestive comme une scène de théâtre

Dimanche 25 juillet le vernissage de La corda froutéye fut un grand succès. L'exposition qui illustre mille ans d'évolution de la pratique de la corde frottée, à travers des instruments anciens et des copies contemporaines inspirées de spécimens médiévaux, a plu au public qui a pu profiter aussi du passage en Vallée d'Aoste de Claude Ribouillault, collectionneur d'instruments, collecteur de mémoire populaire et musicien. Ce dernier a tenu une conférence à laquelle a fait suite un long concert sur la place de la cure avec trois formations musicales : les Violons volants, les Trouveur Valdotèn et Pitularita.

Mais les rendez-vous en musique ont continué à égayer les journées de Saint-Nicolas, en particulier avec les trois concerts, organisés en collaboration avec EtéTrad, qui ont vu la participation de Banda Solía, des Frères de Sac et du duo occitan composé par Gabriele Ferrero et Silvio Peron.

L'apéro musical du 21 août fut l'occasion de rendre hommage à Jean-Marc Jacquier dans un climat festif sous l'enseigne de l'amitié qui réunit les gens de Savoie, Valais et Vallée d'Aoste.

L'ethnomusicologue Guillaume Veillet à Saint-Nicolas au Centre d'études francoprovençales

L'ethnomusicologue Guillaume Veillet à Saint-Nicolas au Centre d'études francoprovençales

Guillaume Veillet visite et commente l'exposition La corda froutéye.

Un détail du violon de soldat de 1916 de la collection Ribouillault

Un détail du violon de soldat de 1916 de la collection Ribouillault

Vous pouvez écouter ici un extrait de la conférence du musicien et collectionneur Claude Ribouillault, à Saint-Nicolas le 25 juillet 2021

Les Violons volants sur la place de la Cure à Saint-Nicolas

Les Violons volants sur la place de la Cure à Saint-Nicolas

Les Violons volants ouvrent la partie musicale du vernissage. Voici un extrait.

Ce site utilise des cookies nécessaires à son fonctionnement et des cookies tiers pour améliorer l'expérience de navigation. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez la note d'information. En poursuivant votre navigation, vous consentez à l'utilisation de cookies.

Infos